un bon ecrivainComplètement dingue. Cette lecture était vraiment originale. Dès les premières lignes du roman Un bon écrivain est un écrivain mort on comprend que l'on va lire une histoire loufoque mais pas seulement...

L'histoire concerne dix grands écrivains, le top 10 de la littérature française enfin pas vraiment... Certains auteurs ont été complètement ignorés...

Ils vont recevoir une invitation à se rendre au monastère de Saorge. Le carton d'invitation est signé : un cognito... Le temps d'un week-end, ils vont participer à une rencontre littéraire pas comme les autres et surtout à vivre une expérience unique.

Parmi eux, il y a Frédéric Belvédère, David Mikonos, Jean de Moisson... C'était amusant de chercher les identités de certains personnages évoqués dans ce texte. Et de lire les détails de la vie personnelle des auteurs qui sont parfois très poussées.

C'est tellement drôle, je me suis régalée, j'ai même lu plusieurs passages à haute voix. L'auteur a fait une parodie du roman d'Agatha Christie, Les dix petits nègres. Merci Guillaume Chérel pour ce très bon moment et cette façon de décrire le monde de l'édition et de proposer des réflexions intéressantes sur le succès et le talent.

Un petit bémol, la fin que j'ai trouvée un peu rapide. J'aurais aimé que l'histoire dure un peu plus longtemps...