quand vient la vagueAvant de commencer je tenais à remercier Babelio pour cet envoi et les Éditions Rageot.

J'ai dévoré le roman "Quand vient la vague" écrit par Manon Fargetton et Jean-Christophe Tixier. Quelle intensité, quelle force et quel rythme. Une fois commencé il est impossible de lâcher ce roman.

L'histoire commence par un prologue où l'on découvre, Nina, âgée de dix-sept ans et elle va disparaître. Mais avant, elle a décidé d'écrire une lettre à son frère, c'est tout... Dix mois ont passé et Clément, son petit frère n'a pas vraiment réagi à la disparition de sa sœur, oui il a souffert et souffre encore, mais il a trouvé une échappatoire grâce à sa passion, l'océan et plus particulièrement le surf. Sauf qu'il n'oublie pas Nina et lorsque Noah, le meilleur ami de Clément confronte ce dernier à la réalité il va avoir un déclic et tout mettre en œuvre pour retrouver sa sœur. Car il y a une échéance qui arrive vite, il ne lui reste plus que deux mois pour savoir ce qui est arrivé à sa sœur. Dès qu'elle aura dix-huit ans, sa disparition sera considérée comme une disparition volontaire. Et lors de ses recherches Clément va découvrir un secret de famille lourd de conséquence.

De nombreux thèmes sont traités dans ce roman comme l'amitié, la famille, les secrets de famille, la différence, l'homosexualité... On ressent l’évolution, la force et la maturité des personnages au fil de la lecture. L'écriture est addictive et rythmée grâce à l'alternance de point de vue, un chapitre donne la voix à Clément et le suivant donne la voix à Nina.

Il est donc difficile de quitter Romane, la meilleure amie de Nina et Noah, le meilleur ami de Clément. Jules, Nina et Clément.