aigle noir

Lire un roman de la collection « Rester vivant » c'est accepter de lire un texte engageant et ancré dans la société. L'auteur, Hervé Mestron nous propose de suivre, Billie, qui est plutôt une jeune fille introvertie, chantant extrêmement bien. Dès les premières lignes, on apprend que lors des ses vacances estivales, elle a fait une rencontre restée secrète...

Parallèlement à Billie on va suivre, Nicolas Hartman qui vit à Paris et qui va quitter sa ville suite à un drame personnel. Il va déménager et devenir le nouveau professeur de musique du collège Saint-Ambroise à Ouistreham où Billie est son élève.

Rapidement on va s'attacher à ces deux protagonistes. Mais Maria, la meilleure amie de Billie a décidé de bouleverser ce récit et l'histoire va prendre une autre tournure...

L'aigle noir, est un texte qui respire la musique, de par son titre, sublime chanson interprétée par Barbara, par ses paroles que l'on retrouve au fil de notre lecture et par la passion de nos personnages principaux pour cet art. C'est un texte touchant et bouleversant qui invite à être vigilant sur l'interprétation des faits et gestes, sur l'impact d'un secret et surtout qui invite à débattre...