servante

En 2008, je découvre la plume de Jean-Louis Fournier avec le fameux roman "Où on va, papa ?", une lecture dont je me souviens encore. Un texte sublime où l'auteur nous raconte son quotidien avec deux enfants handicapés. C'est un récit poignant, émouvant, mais surtout drôle. Et puis il y a quelques jours en 2017, une adhérente me conseille de lire "La servante du seigneur" et quelle bonne idée. Je me pose cette question pourquoi avoir attendu autant de temps avant de relire cet auteur ? Peut-être la peur d'être déçue ? En tout cas je ne regrette absolument pas d'avoir replongé dans l'univers de Jean-Louis Fournier, quel talent, l'auteur manie l'humour noir à la perfection. Mais pas seulement, on ressent de la nostalgie, de l'incompréhension mais aussi et de l’amour. L'amour d'un père pour sa fille. Elle se nomme Marie et depuis dix ans à décidé de tout quitter afin de rentrer dans les ordres. Marie était une femme heureuse, épanouie, graphiste de profession.C'est poignant ! C'est l'appel d'un père qui semble avoir perdu sa fille.

Le style est percutant et l'autour choisit habilement les mots et une fois la lecture terminée, j'ai très envie de relire l'auteur... et surtout de dire MERCI

 

citation