La-petite-cloche-au-son-grele-185x300

C'est un roman que j'ai dévoré. La petite cloche au son grêle est un roman dont on ne sort pas indemne. C'est un livre touchant, bouleversant, émouvant et tendre.

L'auteur, Paul Vacca nous propose de suivre un jeune homme de treize ans qui va découvrir la plume de Marcel Proust grâce aux lectures de sa mère. Le narrateur, le jeune homme, va nous compter son histoire notamment sa vie dans le café « Chez nous » de ses parents qui est rythmée par la petite cloche à l'entrée située dans le nord de la France . On va découvrir qu'il a des difficultés au collège et que sa professeur est loin d'être tendre avec lui. On va suivre ses premiers émois : aidé par son ami il va essayer de conquérir le cœur d'une jeune fille et on va assister impuissant à un drame.

L'enfant a fait une promesse à sa mère, va-t-il réussir à la tenir ? 

Avec toujours comme fil conducteur: Marcel Proust, qui va nous donner non seulement envie d'écrire, de lire, mais aussi de vivre tout simplement. Lors de cette lecture j'entendais ce son de la petite cloche, mais pas seulement je me suis laissée embarquer dans cet univers où l'humanité et la solidarité sont présentes. Ce livre m'a également donné envie de plonger dans le nouveau roman de l'auteur. Et pour finir merci au libraire Gérard Collard qui m'a permis de découvrir ce roman.

Pour résumé : La petite cloche au son grêle est une petite merveille. 

 

« Ce soir-là, contrairement à mes habitudes, je file dans ma chambre sans tarder. Je ferme les volets, allume ma lampe magique, plongeant la pièce dans une ambiance bleutée et irréelle, presque aquatique. Confortablement installé dans mon lit, calé contre mes oreillers, j'ouvre le tiroir de ma table de chevet et saisis le livre. Je le contemple, fasciné, en caresse la couverture pâle, douce comme la peau. Je l'ouvre et plonge mon nez au cœur des pages qui enferment encore son parfum. Maintenant, oui, je sais à quoi ressemble l'odeur de l'iris. »