WonderVoici un roman important pour la littérature jeunesse.

Impossible de lâcher les 300 premières pages.

Plusieurs jours après la lecture de Wonder, certains passages restent en mémoire.

Augie alias August est un jeune garçon qui n'est jamais allé à l'école et dans quelques jours il va rentrer au collège.

Très rapidement on apprend que ce jeune garçon souffre d'une maladie, une maladie qui a déformé son visage, une très grave déformation.

J'ai adoré cette lecture, il y a plusieurs parties, plusieurs points de vus, des camarades de classes d'Auggie, sa petite sœur et ses amis et le petit copain de sa sœur.

Dans ces parties on va découvrir les réactions de chacun face à cet extraordinaire garçon.

Ce roman nous rappelle le collège, cette période où les enfants ne sont pas tendres entre eux.

Ce roman nous interroge aussi sur la différence.

Finalement est-ce que la solidarité va primer sur la méchanceté ?

Seul petit bémol, la fin qui est peut-être trop optimiste.